Catégories
Actualité

L’incroyable histoire des caisses enregistreuses

L’histoire de la caisse enregistreuse est le fruit de plusieurs années de changements sur les besoins des commerçants, accompagné d’une évolution continue de la technologie.

Mais comment sommes-nous passé en quelques années de caisses de 30kg vers des systèmes de caisses comme Hangers qui tiennent dans nos poches ? Nous verrons à travers cet article l’histoire des caisses enregistreuses et leurs évolutions.

Les débuts de la caisse enregistreuse : Une histoire de Cowboy

La toute première caisse enregistreuse a été créé par James Ritty dans l’Ohio aux États-Unis. James était le gérant d’un bar réputé pour ses whiskys, vins et cigares. Au fur et à mesure du succès de son bar, James remarque que de plus en plus d’argent manque lors des achats en matière premières. Ses employés, malhonnêtes, profitaient du succès du bar pour ponctuer les plats du jours à leur profit, en plus de se servir directement lors de l’addition.

Pour y remédier, il crée en 1879 « la caisse incorruptible », la toute première machine capable d’afficher la somme payée par le client et d’additionner toutes les sommes de la journée. Cependant, il n’y avait pas de tiroir ni de reçu avec cette caisse.

La première caisse enregistreuse
La première caisse enregistreuse

Les premières caisses enregistreuses électronique : l’essor de la caisse enregistreuse

En 1906, l’inventeur Charles Kettering invente la première caisse électronique à boutons. Bien que la machine soit lourde et encombrante, cette dernière caisse permet d’encaisser rapidement et de sortir des tickets

La première caisse enregistreuse grand publique
La première caisse grand-public

C’est dans les années 1970 que les caisses enregistreuses se numérisent. Ainsi, certains logiciels d’encaissement s’intègrent avec de nouveaux lecteurs de paiements pour plus de simplicité. En 1980, on assiste à l’émergence des caisses traditionnelles, elles se démocratisent exponentiellement, jusqu’à équiper plus de 85% des commerces dans le monde.

La stagnation de l’évolution des caisses : le début de la routine

Après 1980 et pour les 30 années suivantes, l’évolution des caisses stagne puisqu’elle répond au minimum des besoins exprimés par les commerçants : enregistrer les commandes, sortir les tickets, sortir du ticket X pour les comptes…

La stagnation de cette évolution fait que les usagers développent des habitudes qui sont difficiles à changer. Par conséquence, un certain scepticisme des nouvelles technologies apparait et de nombreux commerçants ne veulent plus utiliser de nouvelles caisses enregistreuses. Cependant, ces technologies émergentes automatisent de nombreuses tâches répétitives et ennuyeuses tels que la gestion de comptes clients, la gestion des tickets, la gestion de prix préférentiels pour les clients professionnels. Les fonctionnalités deviennent de plus en plus nombreuses et, rapidement, ces technologies constituent un gain de temps non négligeable pour les artisans.

La caisse enregistreuse alpha numérique
La caisse enregistreuse alpha numérique

L’essor d’internet : les premières caisses connectées

A partir des années 2010, les premières caisses numériques font leur apparition. Ces dernières utilisent la puissance d’Internet pour stocker des données d’achats et des transactions sur des serveurs sécurisés. Ainsi, le fait de ne plus stocker l’information directement dans la caisse permet tout d’abord aux caisses de devenir moins encombrantes.

La caisse enregistreuse traditionelle tactile
La caisse enregistreuse électronique traditionnelle

Aujourd’hui, de nouvelles générations de caisses se développent sur des tablettes Apple. Cette avancée technologique permet de faciliter grandement la gestion de son commerce dans son magasin mais également à distance. De plus, cela améliore l’image de marque de votre commerce, Apple étant aujourd’hui un symbole de modernité.

La réduction de la taille de la caisse accentue la proximité entre le vendeur et le client. On « enlève » cette barrière matérielle parfois imposante. En facilitant le contact avec votre clientèle, vous mettez un point d’honneur à la fidélisation client. De plus, l’écosystème Apple est réputée pour sa simplicité et son intuitivité. Former un employé sur un outil Apple est donc très facile ! Les experts estiment qu’il faut 15minutes environ pour former quelqu’un sur un logiciel Apple.

La caisse enregistreuse sur iPad
La caisse enregistreuse sur iPad

Conclusion : Même si les caisses électroniques traditionnelles dominent le marché, l’offre de caisse enregistreuse subit actuellement un bouleversement technologique majeur. Pour beaucoup d’artisans, la question du choix de caisse reste un dilemme. Si vous êtes dans cette situation, je vous invite à lire notre article « Quelle caisse enregistreuse choisir pour mon commerce? » ou bien de prendre rendez-vous avec un de nos conseillers qui vous orientera avec grand plaisir.

Laisser un commentaire